Plan départemental de reconstruction/réhabilitation des centres d’incendie et de secours de Lot-et-Garonne

06/03/2017

Plan départemental de reconstruction/réhabilitation des centres d’incendie et de secours de Lot-et-Garonne

Point d’étape et lancement de la 2ème vague du Plan Pluriannuel Immobilier

Dans le cadre de son Plan Pluriannuel Immobilier (PPI), le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de Lot-et-Garonne a programmé la reconstruction/réhabilitation des casernes pour un montant de travaux estimé à  24 millions d’euros. Le Conseil départemental s’est engagé à couvrir un tiers des dépenses, soit une contribution plafonnée à hauteur de 7,8 millions d’euros. Les communes desservies en premier appel sont quant à elles appelées à participer à hauteur d’un tiers du coût global de l’opération, la commune d’implantation mettant aussi à disposition le terrain gratuitement.
 
Cet investissement conséquent dans une période de fortes contraintes budgétaires, en particulier pour les collectivités, témoigne de la priorité donnée à la sécurité et à la qualité des conditions de travail des sapeurs-pompiers en Lot-et-Garonne. De plus, le Conseil départemental contribue cette année encore au fonctionnement du SDIS à hauteur de 15,9 millions d’euros.
 
16 centres d’incendie et de secours ainsi que le centre départemental de traitement et de régulation de l’alerte ont déjà été rénovés ou reconstruits depuis 2008 dans le cadre de la première vague du programme pluriannuel immobilier.
 
Ces travaux livrés, c’est désormais la seconde vague qui est lancée et qui débutera en 2017
par six centres de secours à traiter en priorité, au regard de l’état et de la répartition des équipements sur le territoire, à savoir Aiguillon, Duras, Miramont-de-Guyenne, Monflanquin, La Sauvetat-de-Savères, Sainte-Bazeille. Sans oublier l’extension de la direction et du pôle technique qui fera l’objet d’un financement spécifique (1/3 Conseil départemental, 2/3 SDIS).
 
Au terme du programme, tous les centres d'incendie et de secours nécessitant des travaux ainsi que la direction (hébergeant le centre de traitement et de régulation de l’alerte) auront été rénovés ou reconstruits, préservant ainsi la qualité des installations dont le maillage territorial resserré garantit des délais d'intervention inférieurs à 20 minutes. Cette qualité est aussi un facteur important d’attractivité pour les sapeurs-pompiers professionnels et un argument supplémentaire pour accompagner la dynamique lot-et-garonnaise d’accueil de jeunes recrues et de nouveaux volontaires.

 

 

Chiffres-clefs

  • 16 centres d’incendie et de secours déjà rénovés ou reconstruits
  • 1 nouveau centre départemental de traitement et de régulation de l’alerte à Foulayronnes, qui figure parmi les plus performants de France et dont l’originalité est de regrouper pompiers et urgentistes (18,15, 112)
  •  223 sapeurs-pompiers professionnels
  • 1 091 sapeurs-pompiers volontaires
  • 24 343 interventions en 2016


Téléchargez l'intégralité du dossier de presse

 

Autres dossiers de presse

Véritable succès pour la 15e édition des Trophées des champions

Pour la 15e année consécutive le Conseil...[En savoir plus]

Décision modificative n°2 2019

La session s'est déroulée vendredi 22 novembre...[En savoir plus]

Remise de 6 nouveaux véhicules de secours et d’assistance aux victimes

Vendredi 20 septembre 2019 à 11h30 sur le parvis...[En savoir plus]

Bâtir un département d'initiative citoyenne : Acte 2

Lancement d’un budget participatif.[En savoir plus]