Le rugby

Le Rugby, c'est le sport, l'amitié, la fête. C'est la force, la volonté, le respect et la douleur. C'est le triomphe de l'équipe sur l'individu.
Le Lot-et-Garonne est un des lieux mythiques de la pratique de ce sport qui sait conjuguer les talents d'êtres si différents.

Equipe du SUA

Les équipes phares du département sont pour le rugby à XIII le club de Villeneuve-sur-Lot plusieurs fois champion de France, et le S.U.A.L.G. d'Agen pour le rugby à XV.

L'histoire du rugby agenais

Agen 1900. La pratique du rugby agenais est née de la rencontre improbable de trois hommes férus de sports nautiques et de boxe : un lecteur d'anglais du lycée, un compatriote dentiste et un certain Alfred Armandie.

Ils se retrouvaient rue Saint-Jean (Camille-Desmoulins), où voisinaient de petites industries : les "gaufres" de Caban, les "croquignants" de la mère Paga, les "queues à la graisse" d'Honorine Bruffat... et, surtout, le grand entrepôt de chiffons de la maison Albenque.

Autour d'Armandie, les jeunes athlètes apprennent à maîtriser les règles de ce nouveau sport venu d'Angleterre. Les premières passes s'échangent tantôt chez Albenque, tantôt dans un coin discret du coteau de l'Ermitage. Lorsque le cercle s'élargit, l'équipe pionnière de la "barrette agenaise" se constitue et établit son siège... dans la salle à manger d'Armandie. Celui-ci fonde le SCA (Sporting club agenais) dont le siège s'établit au Café des Américains (quartier du Pin) en 1907. La fusion du SCA l'année suivante avec l'Union sportive agenaise donna naissance au SUA (Sporting union agenais).

Fondateur du premier club de rugby agenais, Armandie a donné son nom au stade mythique d'Agen, édifié en 1921.

Voir aussi