Personnes handicapées

Le Département aux côtés des personnes en situation de handicap

La loi du 11 février 2005 crée un lieu unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées : la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Celle-ci offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus par la loi.

La MDPH est constituée sous la forme juridique d’un Groupement d’intérêt public (GIP dont les membres fondateurs sont le Conseil départemental, l’État (Inspection académique, Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle), les organismes de Sécurité sociale (Caisse d’allocations familiales, Mutualité sociale agricole, Caisse primaire d’assurance maladie) ainsi que la Mutualité française.

Depuis septembre 2006, elle est installée à proximité des services du Conseil départemental à l’Hôtel du Département, à Agen.

Elle est administrée par une commission exécutive au sein de laquelle siègent également les représentants des associations gestionnaires d’établissements et de services ainsi que les associations représentants les personnes handicapées et les familles.

Guichet unique d’accueil, d’écoute et d’accompagnement, la MDPH veut simplifier et faciliter les démarches pour l’accès aux droits des personnes handicapées quelle que soit leur situation et leur âge. Dotée d’une équipe pluridisciplinaire de médecins, d’ergothérapeutes et d’assistantes sociales renforcée par l’expertise apportée par divers organismes spécialisés, la MDPH a pour vocation de répondre à chaque situation individuelle en mettant en place un plan personnalisé de compensation du handicap.

C’est dans ce cadre que s’inscrit, depuis janvier 2006, la nouvelle Prestation de compensation du handicap (PCH) qui met en œuvre des aides humaines, des aides techniques ou animalières ainsi que des aménagements pour le véhicule et pour le logement.

Chaque situation individuelle est examinée par la Commission des droits et de l’autonomie (CDA) qui réunit les représentants du Conseil départemental, de l’État, de la Sécurité sociale et des associations.

En tant que collectivité pivot en charge des solidarités humaines, le Département du Lot-et-Garonne a souhaité traduire la convergence des politiques liées à l’avancée en âge ou aux situations de handicap grâce à l’adoption d’un schéma unique pour l’autonomie en novembre 2016.
Telle est la singularité de ce document qui propose une réponse globale évitant les ruptures de prise en charge tant pour les personnes âgées que pour les personnes handicapées. Cette approche nouvelle se traduira notamment, de façon concrète, par la création de la Maison de l’autonomie qui favorisera la mise en oeuvre d’une politique plus fluide, plus complète et plus cohérente.
Fruit d’une large concertation, ce schéma fixe le cadre de notre action pour les années 2016 à 2020. Il conforte l’engagement du Département au service de nos concitoyens âgés et handicapés.

Schéma de l'Autonomie 2016-2020

Liste des personnes qualifiées auxquelles les personnes prises en charge en établissement peuvent faire appel pour faire valoir leurs droits (article L. 311-5 du Code de l'action sociale et des familles)

Pour toute question concernant le schéma départemental des personnes handicapées écrivez à : schemaduhandicap(at)cg47.fr