Le schéma de développement économique

ZOOM SUR LE SCHEMA DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU LOT-ET-GARONNE

Afin de mieux accompagner le développement économique départemental, le Conseil départemental a décidé en 2008 de lancer une étude pour établir un Schéma de Développement Economique (SDE) s’inscrivant dans les objectifs déterminés par le Schéma Régional de Développement Economique.

I. Rappel de la démarche d’élaboration

Le cabinet CODE, en partenariat avec INNO TSD, a été missionné pour réaliser le schéma départemental de développement économique dont l’objectif était d’établir une position stratégique de l’économie départementale et de définir les outils d’accompagnement de l’économie selon trois axes : les infrastructures et le foncier, les secteurs d’activité et les filières, et l’organisation des acteurs.
Afin de mener une véritable démarche participative, divers forums, tables rondes, et rencontres avec les chefs d’entreprises et institutions ont été organisés tout au long de ces 9 mois d’élaboration.
Ainsi, après avoir lancé officiellement le SDE lors de la Conférence économique des territoires du 5 mai 2009, trois tables ont respectivement été organisées sur le Marmandais, le Villeneuvois et l’Albret.
Ce sont ainsi plus de 200 acteurs économiques (chefs d’entreprises, organismes économiques départementaux et régionaux, chambres consulaires, techniciens de collectivité…) qui ont ainsi pu débattre sur le diagnostic et les enjeux de l’économie départementale.
Le 21 septembre 2009, en présence du Président du Conseil régional d’Aquitaine, Monsieur Alain Rousset, le Forum Economique des Territoire est venu conclure la démarche participative initiée.
L’accueil favorable qui a été fait au SDE dans ses diverses phase a ainsi permis de mener un travail concerté exemplaire avec les l’ensemble des acteurs du département.

II. Principaux éléments de diagnostic et enjeux

Lors de la Conférence économique des territoires du 5 mai 2009, trois points de diagnostic fondamentaux avaient été mis en avant :
-    la prédominance du Pays de l’Agenais au regard des grands indicateurs économiques du Lot-et-Garonne, suivi par les Pays de la Vallée du Lot et Val de Garonne Gascogne
-    le relativement bon positionnement concurrentiel du département en comparaison aux départements des Landes ou de la Dordogne,
-    les trois enjeux thématiques prioritaires que sont : les réseaux d’entreprises et les partenariats économiques, les infrastructures de communication physiques et virtuelles et la place des outils d’accueil et d’animation économique pour les entreprises dans l’attractivité du territoire.

 

(copie 1)

Oser entreprendre en Lot-et-Garonne

Afin de rendre le département encore plus attractif et d’en faire une terre d’accueil pour les entreprises, le Conseil départemental vient de se doter d’un schéma de développement économique. A travers 10 engagements déclinés en 23 actions, il se donne les moyens d’anticiper les mutations de demain, de dynamiser l’économie des territoires, de sauvegarder et de contribuer à la création d’emplois. Plus que des outils, il s’agit de proposer aux porteurs de projets qui envisagent de s’installer en Lot-et-Garonne de nouvelles méthodes de travail qui reposent sur l’implication de tous les acteurs de terrain. Le Département montre l’exemple en innovant et en proposant une politique économique unique en Aquitaine.

10 engagements pour oser entreprendre

  1. Le Conseil départemental doit être l’intermédiaire entre tous les acteurs concernés par le schéma. « Il doit mettre de l’huile dans les rouages pour faire avancer la situation » selon l’expert du cabinet Code.
  2. L’ensemble des professionnels doit travailler en synergie pour que des entreprises naissent, se développent et prospèrent en Lot-et-Garonne.
  3. L’innovation et la R&D (Recherche et développement) seront soutenues pour aider les entreprises à être plus performantes et concurrentielles.
  4. Recruter des cadres, former des jeunes, mettre en place des passerelles entre les chercheurs d’emploi et les patrons… Il s’agit d’avoir du personnel qualifié.
  5. « Pour éviter une économie à deux vitesses », il est nécessaire de soutenir les territoires ruraux.
  6. Toutes les filières économiques - des traditionnelles aux plus innovantes - bénéficieront des actions du schéma.
  7. Le dialogue entre les partenaires institutionnels et les acteurs économiques doit être favorisé.
  8. Le Lot-et-Garonne doit être désenclavé et ouvert sur l’extérieur : infrastructures, équipements et Tic (technologie de l’information et de la communication)…
  9. Les espaces économiques départementaux doivent être hiérarchisés, performants et de qualité.
  10. Il est nécessaire de donner une image, une identité économique au Lot-et-Garonne.

Le détail des actions en cliquant ici

Visionner l'intégralité de la session du 30 octobre 2009